juillet 2008

Les causes les plus courantes de décès chez les enfants d’âge scolaire de 10 à 14 ans sont les écrasements par tracteurs et véhicules tous terrains, les écrasements de passagers et les collisions entre véhicules tous terrains. Les enfants d’âge scolaire plus vieux ont été hospitalisés le plus souvent après avoir subi des blessures reliées aux animaux, aux chutes de haut, aux enchevêtrements dans une machine agricole ou après avoir été coincés ou heurtés par la machinerie.

Les enfants de 10 à 14 ans représentent environ 9,5% de la population agricole au Canada (2001). Entre 1990 et 2004, 51 enfants plus âgés sont décédés de leurs blessures liées au milieu agricole (3,0% de toutes les mortalités). D’avril 1990 à mars 2000, 743 autres enfants de ce même groupe d’âge ont été hospitalisés à la suite de blessures liées au milieu agricole (5% de toutes les hospitalisations). Les enfants de 10 à 14 ans représentent 24.4% des mortalités liées au milieu agricole et 39.4% des hospitalisations chez les enfants de moins de quinze ans.

L’analyse effectuée par le SBAC de la description des circonstances des accidents révèle que, dans ce groupe d’âge, l’écrasement de passagers impliquait le plus souvent des enfants debout sur le point d’attache d’un tracteur, montés sur le pare-chocs des camions ou, debout, sur une remorque en mouvement, à récolter des fruits. Aucun enfant, peu importe l’âge, ne devrait être autorisé à monter à bord d’un tracteur ou d’une autre machine agricole.

Travailler avec de gros animaux ou participer aux activités récréatives impliquant de gros animaux peuvent entraîner des blessures graves, voire mortelles. La manutention des animaux doit se faire avec beaucoup de précaution. Tout enfant qui fait de l’équitation devrait porter un casque homologué CSA. De plus, aucun enfant de moins de 10 ans ne devrait effectuer une tâche liée aux gros animaux. Après cet âge, il faut assurer une surveillance adéquate des enfants et leur donner des responsabilités selon leurs habiletés et leur maturité.

Les enfants de 10 à 14 ans n’ont ni l’expérience ni les connaissances requises pour opérer de façon sécuritaire des tracteurs en terrains accidentés ou pour effectuer des tâches à proximité d’une machinerie agricole qui présente un risque d’enchevêtrement ou de coincement. Des enfants aussi jeunes que six ans ont perdu la vie lors de renversements de tondeuses à siège, de véhicules tous terrains et de gros tracteurs en effectuant des tâches agricoles. Les parents qui demandent à un enfant d’effectuer une tâche agricole doivent s’assurer de respecter le North American Guidelines for Children’s Agricultural Tasks.

Le Dr. Will Pickett, codirecteur du Surveillance des blessures dans le secteur agricole au Canada déclare que « puisque les parents demandent de plus en plus aux enfants de participer aux tâches agricoles à la ferme ou au ranch, il est important de leur enseigner les pratiques agricoles appropriées y compris le soin sécuritaire des animaux. Ce faisant, le nombre de blessures des enfants travaillant avec de gros animaux pourrait diminuer.»

Ces renseignements sont tirés de données recueillies et analysées par les collaborateurs et le personnel du Surveillance des blessures dans le secteur agricole au Canada . Le SBAC est financé par Agriculture et Agroalimentaire Canada par l’entremise de l’Association canadienne de sécurité agricole.

Traduit avec la participation de la SCA Canada.

L’information de contact:

Surveillance des blessures dans le secteur agricole au Canada
Department of Emergency Medicine, Queen’s University
Kingston, Ontario K7L 2V7
(613) 548-2389 (téléphone)
(613) 548-1381 (télécopie)
CAIR@kgh.kari.net www.CAIR.ca