juillet 2008

Les écrasements de spectateurs et de passagers ainsi que les noyades sont les principales causes de décès chez les jeunes enfants scolaires de 5 à 9 ans. Chez ce groupe d’âge, les hospitalisations sont surtout occasionnées par les chutes d’une hauteur, les accidents reliés aux animaux, les enchevêtrements ainsi que par l’écrasement de spectateurs ou de passagers.

Les jeunes enfants d’âge scolaires représentent 7,7% de la population agricole au Canada (2001). Entre 1990 et 2004, 61 enfants de cinq à neuf ans ont été victimes d’accidents mortels liés au milieu agricole (3,6% de toutes les mortalités). D’avril 1990 à mars 2000, 672 autres enfants de ce groupe d’âge ont subi des blessures reliées au milieu agricole et nécessitant une hospitalisation (4,5% de toutes les hospitalisations). Les enfants de cinq à neuf ans représentent 29,2% des mortalités reliées au milieu agricole et 35,6% des hospitalisations chez les enfants de moins de quinze ans.

Il est important de dissuader les enfants de jouer dans les hauteurs tels que les greniers d’étables et de s’assurer de les tenir à l’écart de l’équipement agricole, des véhicules et de la machinerie. La majorité des chutes d’une hauteur surviennent lorsque les enfants jouent dans les greniers d’étables. Ce type de chute entraîne souvent des blessures graves telles que des fractures du crâne et des lésions médullaires. Les enchevêtrements causent souvent des blessures sérieuses et permanentes qui mènent à l’incapacité, par exemple, une amputation.

L’analyse effectuée par le SBAC de la description des circonstances de ces accidents indique que les jeunes enfants scolaires, tués quand ils étaient passagers, étaient généralement assis sur le capot ou une aile du tracteur ou debout près du conducteur. Il devrait être interdit aux enfants de monter à bord d’un tracteur ou d’une machinerie agricole, même si ces derniers sont munis d’une cabine.

Mme Catherine Isaacs, coordinatrice nationale du Surveillance des blessures dans le secteur agricole au Canada déclare que « les enfants ne devraient jamais avoir l’autorisation de jouer dans des endroits élevés tels que les greniers d’étables sans qu’il y ait une barrière protectrice appropriée pour empêcher les chutes.»

Ces renseignements sont tirés de données recueillies et analysées par les collaborateurs et le personnel du Surveillance des blessures dans le secteur agricole au Canada . Le SBAC est financé par Agriculture et Agroalimentaire Canada par l’entremise de l’Association canadienne de sécurité agricole.

Traduit avec la participation de la SCA Canada.

L’information de contact:

Surveillance des blessures dans le secteur agricole au Canada
Department of Emergency Medicine, Queen’s University
Kingston, Ontario K7L 2V7
(613) 548-2389 (téléphone)
(613) 548-1381 (télécopie)
CAIR@kgh.kari.net www.CAIR.ca