Le 14 juin 2012, Winnipeg (Manitoba) – L’Association canadienne de sécurité agricole (ACSA) a le plaisir d’annoncer que 13 500 enfants et participants au Canada participeront cette année aux événements de Sécurijours de Progressive AgricultureMD, le plus grand programme de formation en sécurité et santé en milieu rural à l’intention des enfants en Amérique du Nord.

Plus de 70 événements au Canada sont prévus dans les communautés rurales en 2012, dont la majorité aura lieu pendant les mois d’été entre mai et la fin d’août. Les événements des Sécurijours sont appuyés par plus de 3 000 bénévoles. Les événements comprennent des activités pédagogiques pratiques et amusantes qui enseignent aux enfants comment assurer leur sécurité à la ferme. Les communautés choisissent des activités particulières en fonction des enjeux locaux pour la sécurité rurale, comme la sécurité au soleil, reconnaître et éviter l’exposition aux produits chimiques, et le maniement du bétail sécuritaire.

L’ACSA s’associe à la Progressive Agriculture Foundation pour faciliter les événements de Sécurijours à travers le Canada.

Marcel Hacault est le directeur général de l’ACSA. « L’ACSA a pour mandat de réduire le nombre de blessures en milieu agricole au Canada. En appuyant la formation au moyen des Sécurijours, l’ACSA aide les communautés à renforcer la sensibilisation de leurs enfants aux dangers en milieu agricole, aidant ainsi à éviter les blessures en milieu agricole, un enfant à la fois », dit-il.

En moyenne 13 enfants par an sont victimes d’un accident mortel au Canada à la suite d’activités agricoles. Plusieurs tragédies peuvent être évitées au moyen d’une combinaison de formation et de planification proactive pour la santé et sécurité.

Dora Simmons est la coordonnatrice des Sécurijours pour six communautés rurales et (ou) éloignées des Premières Nations au Manitoba. Elle indique que les communautés des Premières Nations vivent des risques pour la sécurité propres à la vie rurale. « Toutes les communautés avec lesquelles je travaille ont des défis particuliers à leur localité. Certaines sont préoccupées par la sécurité nautique; d’autres s’intéressent à la sécurité et les outils électriques, la conduite des VTT, l’utilisation des tondeuses à gazon, ou la sécurité routière. C’est une source de grande satisfaction pour moi de travailler face-à-face avec chaque communauté pour personnaliser un Sécurijour qui répondra à leurs besoins et aidera à maintenir la sécurité des leurs enfants », dit-elle.

Mme Simmons prévoit atteindre environ 1 100 enfants de Brokenhead Ojibway Nation, Black River First Nation, Hollow Water First Nation, Bloodvein First Nation, Little Grand Rapids First Nation, et Pauingassi First Nation au cours de l’année.

Lorna Kotz est une coordinatrice d’un Sécurijour pour la première fois à Salmon Arm, en Colombie-Britannique, et présidente du Comité de sécurité des 4-H de la C.-B. « Ce sera notre premier Sécurijour, et nous en sommes vraiment enthousiasmés et nous espérons que ce sera le début de plusieurs autres Sécurijours », déclare-t-elle.

Pour voir une liste des événements de Sécurijours de 2012 au Canada, visitez notre site Web à www.jemengage.ca.

Les communautés qui veulent organiser des Sécurijours en 2013 peuvent en faire la demande en ligne. Allez à www.jemengage.ca et cliquez sur Sécurijours. Les Sécurijours peuvent être offerts en français ou en anglais et la formation pour les coordonnateurs des Sécurijours et offerte dans les deux langues. La date limite pour la présentation des demandes est le 15 juillet 2012.

Sécurijours de Progressive AgricultureMD est un programme de la Progressive Agriculture Foundation, une fondation de bienfaisance 501(c)(3). La mission de la fondation est de fournir de l’éducation et une formation pour rendre la vie à la ferme, au ranch et en milieu rural plus sécuritaire et plus salubre pour les enfants et leurs communautés.

L’Association canadienne de sécurité agricole est un organisme national à but non lucratif consacré à la promotion de la sécurité agricole dans le secteur agricole. La vision de l’ACSA est un pays où personne n’est blessé en milieu agricole, et l’ACSA s’associe aux gouvernements, entreprises, et organismes agricoles à travers le pays pour appuyer des initiatives qui fournissent aux producteurs, à leur famille et leurs travailleurs l’information et les outils nécessaires pour rendre les fermes des endroits sécuritaires pour travailler, vivre et jouer. L’Association canadienne de sécurité agricole reçoit ses fonds principalement de l’initiative fédérale, provinciale et territoriale Cultivons l’avenir.

– 30 –

Pour de plus amples renseignements, communiquez avec :

Michelle French Lancaster
Communications
CASA/ACSA
1-877-452-2272/204-275-8870
mfrenchlancaster@casa-acsa.ca