Les sujets liés à la sécurité comprendront les nanoparticules et l’équipement agricole autonome

Winnipeg, le 1 octobre 2012 : L’Association canadienne de sécurité agricole (ACSA) s’apprête à accueillir SécuriFerme 2012, sa conférence et AGA, du 10 au 12 octobre à St. John’s (Terre-Neuve et Labrador). La conférence réunira des intervenants en sécurité agricole de l’ensemble du pays et sera axée sur les risques de sécurité nouveaux et émergents dans l’industrie.

Marcel Hacault est le directeur général de l’ACSA. « Les nouvelles technologies telles que les nanoparticules et l’équipement agricole autonome sont prêtes à avancer l’agriculture. Mais il faut nous assurer de comprendre les incidences sur la sécurité de ces nouvelles technologies afin de pouvoir contrôler les dangers en course de route », dit-il. « Cette conférence est une excellente façon dont les participants peuvent obtenir un instantané de l’avenir à travers la lentille d’une attitude de priorité à la sécurité. »

SécuriFerme 2012 inclura aussi un discours du conférencier principal, John McNamara, agent national de santé et sécurité à Teagasc, en Irlande. M. McNamara parlera de ses expériences et défis dans son travail de promotion de la sécurité agricole en Irlande.

Les participants pourront aussi examiner la Stratégie nationale pour la sécurité agricole pour la première fois. Le but du document est d’identifier les secteurs prioritaires stratégiques pour l’amélioration de la sécurité agricole à travers le Canada, tout en positionnant le Canada comme chef de file en matière de sécurité agricole. Le document est le fruit de mois de consultation avec des organisations de sécurité agricole, gouvernements, groupes de producteurs, travailleurs agricoles, agriculteurs, groupements de producteurs spécialisés et l’industrie.

L’ACSA a commandé le document par l’intermédiaire d’un tiers afin de préserver la neutralité dans la collecte de données.

Dean Anderson est le président de l’ACSA. Il explique : « Il s’agit de la première étape importante pour aider tout le monde impliqué dans l’éducation et la recherche en sécurité agricole à travailler en équipe pour rendre la ferme un lieu de travail plus sécuritaire. »

On prévoit la participation d’environ 70 agriculteurs, professionnels de la sécurité, fournisseurs, formateurs, fabricants et chercheurs à la conférence.

La conférence terminera avec l’examen de projets et initiatives en matière de sécurité agricole provenant de tout le Canada.

Pour de plus amples renseignements sur la conférence, visitez http://conference.casa-acsa.ca/registration/french/default.aspx.

L’Association canadienne de sécurité agricole est un organisme national sans but lucratif qui favorise la sécurité agricole dans le secteur agricole. La vision de l’ACSA est un Canada où personne n’est blessé en milieu agricole et l’ACSA collabore avec des partenaires de gouvernements, d’entreprises et d’organisations agricoles dans tout le pays pour appuyer des initiatives qui offrent aux producteurs, à leur famille et leurs travailleurs, l’information et les outils nécessaires pour rendre les fermes des endroits sécuritaires pour travailler, pour vivre et pour jouer. L’ACSA est financée principalement par l’initiative fédérale, provinciale et territoriale Cultivons l’avenir.

-30-

Pour de plus amples renseignements, communiquer avec :

Michelle French Lancaster
Agente des communications
CASA/ACSA
(T): 1-877-452-2272
mfrenchlancaster@casa-acsa.ca

Diane Wreford
Coordinatrice des conférences de l’ACSA
(T): (204) 275-8874
(M): (204) 930-4612
dwreford@casa-acsa.ca