Winnipeg MB, le 2 mai 2014 : L’Association canadienne de sécurité agricole (ACSA) et Syngenta Canada Inc. se sont associées pour l’élaboration d’outils éducatifs gratuits visant à renseigner les producteurs, les travailleurs agricoles et le grand public sur l’importance de la manipulation sécuritaire des pesticides avec l’utilisation de l’équipement de protection individuelle (EPI) approprié.

« Portez les bons vêtements » est une série de ressources qui fournit un aperçu des EPI et des procédures appropriées pour la manipulation des pesticides. Le matériel couvre : l’importance de la lecture et compréhension de toutes les sections des étiquettes de produits antiparasitaires et des instructions d’utilisation des EPI; comment porter, utiliser, entretenir, retirer et jeter les EPI de façon sécuritaire; et les exigences juridiques associées à la manipulation sécuritaire des pesticides.

Marcel Hacault est directeur général de l’ACSA. « C’est d’une importance vitale que les producteurs prennent les mesures nécessaires pour se protéger et protéger leurs travailleurs d’une exposition accidentelle aux pesticides », dit-il. Grâce à notre travail avec Syngenta, l’ACSA est très heureuse de rendre disponibles les ressources « Portez les bons vêtements » maintenant, quand plusieurs producteurs commencent à mettre en oeuvre leurs plans de lutte antiparasitaire pour la saison de croissance afin de maximiser leurs rendements. »

Le Dr Paul Hoekstra est directeur des sciences et de la gestion responsable chez Syngenta Canada. Quand il s’agit des pesticides, il est essentiel que les instructions de l’étiquette et les exigences pour l’utilisation, la sécurité et la manipulation de tous les produits antiparasitaires soient respectées. Les EPI sont un élément critique de cela et nous sommes heureux d’avoir formé un partenariat avec l’ACSA pour l’élaboration de nouvelles ressources visant à communiquer l’importance des EPI à divers publics », explique-t-il.

Le matériel de « Portez les bons vêtements » comprend une brochure éducative et une vidéo d’instruction (en anglais seulement). Téléchargez la brochure ou visionnez la vidéo à : casa-acsa.ca/fr/content/portez-les-bons-v%C3%AAtements-ce-qu%E2%80%99il-faut-savoir-sur-l%E2%80%99%C3%A9quipement-de-protection-individuelle-a ou syngenta.ca/fr/gestion.

ATTENTION AUX MÉDIAS : Publiez « Portez les bons vêtements quand vous appliquez les pesticides », un article de conseils de sécurité axé sur la sécurité des pesticides. Nombre de mots : 990. Crédit de signature : L’Association canadienne de sécurité agricole.

Syngenta est l’une des principales sociétés du monde, comptant plus de 28 000 employés dans plus de 90 pays qui n’ont qu’un seul objectif : exprimer le potentiel des plantes. Grâce à un milieu scientifique de classe mondiale, une portée mondiale et l’engagement à nos clients nous aidons à accroître la productivité des récoltes, à protéger l’environnement et à améliorer la santé et la qualité de vie. Pour obtenir des renseignements supplémentaires à notre sujet, veuillez visiter syngenta.com.

L’Association canadienne de sécurité agricole (ACSA) est un organisme national sans but lucratif qui favorise la sécurité agricole dans le secteur agricole. La vision de l’ACSA est un Canada où personne n’est blessé en milieu agricole et l’ACSA collabore avec des partenaires de gouvernements, d’entreprises et d’organisations agricoles dans tout le pays pour appuyer des initiatives qui offrent aux producteurs, à leur famille et leurs travailleurs, l’information et les outils nécessaires pour rendre les fermes des endroits sécuritaires pour travailler, pour vivre et pour jouer. L’ACSA est financée principalement par Cultivons l’avenir 2, une initiative fédérale, provinciale et territoriale, avec un soutien des secteurs agricole et des entreprises comprenant Financement agricole Canada, la Progressive Agriculture Foundation, CHS et TransCanada Corporation. Communiquez avec l’ACSA à www.casa-acsa.ca au moyen de Facebook, YouTube ou Twitter @planfarmsafety.

-30-

Pour de plus amples renseignements, communiquer avec :

Michelle French Lancaster
Communications
CASA/ACSA
1-877-452-2272/204-275-8870
mfrenchlancaster@casa-acsa.ca

Chris Davison
Directeur, Affaires de l’entreprise
Syngenta Canada Inc.
519-837-5328
chris.davison@syngenta.com

**********************************

 

Article de conseils sur la sécurité
En-tête : Portez les bons vêtements quand vous appliquez les pesticides
de l’Association canadienne de sécurité agricole
Nombre de mots : 990

 

La saison de plantation arrive, et les pesticides feront partie de l’arsenal des outils utilisés pour préparer et entretenir la mosaïque impressionnante de blé doré, d’avoine jaunâtre, de canola couleur de moutarde et de lin azuré à travers les prairies. Mais garder divers insectes à distance exige souvent la manipulation des produits chimiques, donc la bonne combinaison de pratiques de manipulation sécuritaires et d’équipement de protection individuelle (EPI) est nécessaire pour accomplir le travail, tout en assurant la santé et sécurité des personnes qui appliquent ou entrent en contact avec les produits antiparasitaires.

Tous les pesticides ne sont pas égaux. Chaque pesticide exige un EPI qui lui est propre, dépendant de la formulation et du type d’exposition potentielle. Commencez avec la lecture de l’étiquette du pesticide. Nécessitez-vous un tablier ou un vêtement résistant aux produits chimiques, des chaussures imperméables, des gants, un casque, des lunettes de protection ou un appareil respiratoire? Et des vêtements de travail comme une chemise à manches longues ou des pantalons? Bien que les mains et les avant-bras soient les zones d’exposition aux produits chimiques les plus courantes, les pesticides peuvent entrer dans le corps par la peau, la bouche, les yeux et le nez. De plus, les parties humides du corps—y compris les yeux, l’aine, les aisselles et les conduits auditifs externes—sont particulièrement absorbantes. Les EPI doivent donc protéger toutes les parties du corps qui risquent d’être exposées, dépendant de la tâche et du degré de toxicité du produit.

L’EPI prescrit peut être différent selon la tâche à accomplir. Est-ce que ce sera le mélange des pesticides, le chargement, l’application, le nettoyage ou l’entrée dans une zone traitée? Si vous appliquez un pesticide, quelle est la méthode d’application? Utiliserez-vous un pulvérisateur manuel ou mécanique? Est-ce qu’il s’agit d’une formulation liquide ou sèche? L’étiquette du pesticide s’adresse à tous ces facteurs en prescrivant l’EPI approprié.

Quand vous lisez une étiquette de pesticide, cherchez une de trois mises en garde pour vous aider à comprendre les risques d’exposition associés au produit : Attention, Avertissement et Danger. Attention indique que le produit est légèrement toxique suivant l’exposition par la peau, les poumons, les yeux ou la bouche. Avertissement indique que le produit est modérément toxique par au moins une de ces voies d’exposition, tandis que Danger indique que le produit est fortement toxique avec l’exposition par la peau, les poumons, les yeux ou la bouche. Si vous n’êtes pas certain d’avoir le bon EPI pour le pesticide, communiquez avec le gouvernement de votre province ou le fabricant du pesticide ou de l’EPI pour des obtenir précisions. En cas de doute, ne l’appliquez pas.

Quand vous aurez choisi votre EPI, il est important de le porter et de l’utiliser de façon correcte. Des lunettes spéciales sont souvent prescrites pour prévenir le contact avec les yeux. Où les vêtements touchent les chaussures ou gants de protection, il est important d’assurer un chevauchement approprié des EPI pour empêcher que les produits chimiques entrent en contact avec les jambes, bras ou pieds. Il faut vérifier l’ajustement des appareils respiratoires avant de les utiliser pour la première fois, et on doit les tester une fois par année ou lorsque le poids ou des caractéristiques faciales d’une personne changent de façon marquée entre les vérifications d’ajustement. En plus, il faut effectuer une vérification d’étanchéité chaque fois qu’on met un appareil respiratoire pour assurer une bonne étanchéité entre la peau et l’appareil respiratoire.

L’inconfort, surtout résultant d’une exposition à la chaleur, n’est jamais une bonne raison de retirer l’EPI. Travaillez plutôt pendant les périodes plus fraîches, prenez des pauses fréquentes, buvez beaucoup d’eau, ou trouvez d’autres moyens pour réduire l’inconfort. Si rien d’autre ne fonctionne, cessez le travail pour la journée. Ôter l’EPI avant de terminer la tâche est dangereux et n’en vaut pas le risque.

Comme tous les vêtements, l’EPI est susceptible à l’usure. Vérifiez régulièrement tous les EPI pour des signes d’usure, et jetez toute chose qui peut compromettre votre protection. Remplacez et jetez tout EPI ou composant d’EPI selon les directives du produit.

Ne traînez pas dans votre EPI. Retirez-le dès que vous avez terminé votre tâche. Lavez les gants jetables ou réutilisables avec de l’eau et du savon, puis retirez le reste de l’EPI tout en gardant vos gants, et lavez les gants encore une fois avant de les retirer. Lavez l’EPI séparément des autres vêtements souillés utilisant du détergent et de l’eau chaude. Entreposez l’EPI selon les directives d’utilisation. Cela comprend souvent protéger les EPI contre les produits chimiques, le soleil, les températures extrêmes et l’humidité excessive. N’entreposez jamais les EPI avec des vêtements personnels ou à proximité des pesticides.

Les employeurs sont tenus de suivre le Système d’information sur les matières dangereuses utilisées au travail (SIMDUT), la Loi sur les produits antiparasitaires, ainsi que toute loi provinciale applicable concernant la santé et sécurité au travail. Si vous employez des travailleurs, vous êtes responsable de leur fournir de l’information sur les pesticides qu’ils utilisent, l’EPI prescrit pour la tâche à accomplir, la formation appropriée sur l’utilisation de cet EPI, et le transport immédiat à un établissement médical en cas d’une exposition à un pesticide. En outre, vous êtes tenu d’assurer que leur EPI est correctement ajusté, et qu’il est nettoyé, entretenu, remplacé et entreposé de façon correcte.

Quand il s’agit des pesticides, l’étiquette est la loi, donc il est essentiel de lire, comprendre et suivre les directives et exigences pour l’utilisation, la sécurité et la manipulation de tous les pesticides. Cela vous protégera, ainsi que vos travailleurs, d’une exposition inutile, tout en maximisant le potentiel de ces champs de blé, d’avoine, de canola, de lin ou d’autres cultures. Pour de plus amples renseignements sur l’emploi des EPI, téléchargez la brochure « Portez les bons vêtements » ou visionnez la vidéo (en anglais seulement), produite dans le cadre d’un partenariat entre Syngenta et l’Association canadienne de sécurité agricole. On peut trouver ce matériel à l’adresse : casa-acsa.ca/fr/content/portez-les-bons-v%C3%AAtements-ce-qu%E2%80%99il-faut-savoir-sur-l%E2%80%99%C3%A9quipement-de-protection-individuelle-a ou syngenta.ca/fr/gestion.

 

Légendes

May2014_DressforSuccess_spraying.jpg (Photo courtoisie de : Syngenta Canada)

Quand il s’agit des pesticides, l’étiquette est la loi, donc il est essentiel de lire, comprendre et suivre les directives et exigences pour l’utilisation, la sécurité et la manipulation de tous les pesticides.