Ottawa – Vous avez élaboré un plan de sécurité pour votre exploitation agricole. Voilà une bonne chose de faite. Maintenant, vous devez mettre votre plan en oeuvre… et sans cesse revérifier et raffiner – tout comme vous le faites pour votre plan d’affaires général.

« En planifiant et en évaluant la sécurité à la ferme régulièrement, et en prenant les mesures appropriées, vous faites un investissement important dans votre avenir et celui de votre famille, de vos employés et de votre ferme », affirme Greg Stewart, président-directeur général de Financement agricole Canada (FAC).

« La prévention à la ferme : je m’y engage! » est le thème de la campagne canadienne sur la sécurité à la ferme, qui s’échelonne sur trois ans et comporte trois volets. La campagne de 2010 mettait l’accent sur la planification, avec des tournées d’inspection et des plans de sécurité. La campagne de 2011 – sur la mise en oeuvre, la documentation et la formation à l’échelle de l’exploitation agricole – sera lancée à l’occasion de la Semaine canadienne de la sécurité en milieu agricole, du 13 au 19 mars. Celle de l’an prochain portera sur les évaluations, l’amélioration et la mise au point des systèmes de sécurité.

La Fédération canadienne de l’agriculture (FCA) et l’Association canadienne de sécurité agricole (ACSA) dirigent les activités de la Semaine en collaboration avec Financement agricole Canada (FAC) et Agriculture et Agroalimentaire Canada, deux commanditaires de longue date.

« Un plan de sécurité à la ferme est un élément important de tout plan d’affaires, précise le directeur général de l’ACSA, Marcel Hacault. En lançant la campagne La prévention à la ferme : je m’y engage! nous voulions accompagner les producteurs au fil des étapes nécessaires à l’élaboration, à l’exécution et à l’évaluation d’un plan de sécurité pratique, adapté aux besoins de leur exploitation agricole. »

Selon une étude réalisée en 2005 par le programme Surveillance des blessures dans le secteur agricole au Canada, en moyenne 115 personnes meurent et au moins 1 500 sont hospitalisées en raison d’incidents liés à l’exploitation agricole au Canada chaque année. En 2006 seulement, 13 801 exploitations agricoles au Canada ont déclaré au moins un accident avec blessures ayant nécessité un traitement médical ou un arrêt de travail, selon Statistique Canada.

« Chacun doit contribuer à des solutions viables pour assurer la sécurité en milieu agricole, souligne le président de la FCA, Ron Bonnett. Les statistiques nous disent qu’environ 85 % des incidents liés à l’activité agricole sont imputables à des erreurs humaines. Les agriculteurs ont donc la capacité d’éviter bon nombre de ces incidents et des blessures qu’ils entraînent. D’ailleurs, nous profiterons de la Semaine canadienne de la sécurité en milieu agricole pour leur donner des outils concrets qui leur permettront d’adopter des méthodes de travail plus sûres. »

Pour commencer l’année du bon pied, vous trouverez toute une panoplie de ressources, de conseils et de trousses éducatives sur la sécurité à la ferme au www.jemengage.ca .

Testez vos connaissances en matière de sécurité agricole. Répondez au Jeu-questionnaire sur la sécurité agricole de FAC en allant au www.securiteagricolefac.ca entre le 1er et le 31 mars et courez la chance de gagner une trousse de premiers soins.

Pour les médias francophones:
Marcel Hacault, directeur général de l’ACSA – Tél : 204-452-2272 Courriel : mh@casa-acsa.ca
Éva Larouche, FAC – Tél : 1-888-780-6647 Courriel : eva.larouche@fac-fcc.ca

For service in English: Theresa Whalen, CFA Farm Safety Consultant Tel: 613-822-0016 Email: farmsafety@cfafca.ca

* Des photos et des dessins humoristiques pour accompagner cet article peuvent être téléchargés gratuitement du site www.jemengage.ca.

** On peut trouver d’autres articles sur la sécurité à www.jemengage.ca, à www.cfa-fca.ca ou à http://communitycontent.ca/fr/agriculture