Avant d’embaucher un entrepreneur, les exploitants agricoles ont l’habitude de lui demander une preuve de participation au régime d’assurance contre les accidents du travail de leur province et une preuve d’assurance responsabilité. Mais ils devraient aussi exiger une troisième chose : que l’entrepreneur leur prouve qu’il applique un programme de santé et de sécurité au travail.

Tout comme il vous incombe d’appliquer un programme de santé et de sécurité au travail dans votre ferme ou votre ranch, il incombe aussi à chaque entrepreneur d’en appliquer un dans son entreprise. Pour la plupart des exploitants agricoles, les conditions de travail sont assez semblables d’un jour à l’autre, mais pour un entrepreneur, le lieu de travail peut changer à chaque semaine. À cause de cette particularité de son travail, l’entrepreneur a des besoins différents au chapitre de la santé et de la sécurité au travail… et doit donc se doter d’un plan.

Aider les exploitants de fermes et de ranchs à réduire les risques dans leur exploitation est le message au cœur du thème de la campagne canadienne sur la sécurité à la ferme « La prévention à la ferme : je m’y engage! », qui s’échelonne sur trois ans. En 2010, la campagne a mis l’accent sur la planification avec des tournées d’inspection et des plans de sécurité. Cette année, la campagne est axée sur l’exploitation agricole et se concentre sur la mise en œuvre de la planification, la documentation et la formation. En 2012, l’accent sera placé sur la sécurité, et notamment sur l’évaluation, l’amélioration et la mise au point de systèmes de sécurité. On trouve de plus amples renseignements sur la campagne au www.jemengage.ca.

Trop souvent, les entrepreneurs, surtout les plus petits, n’ont pas prévu de programme de santé et de sécurité au travail pour leur entreprise. Face à une urgence, ils se trouvent désemparés, ne savent pas quoi faire et risquent fort de nuire à l’exécution de votre propre plan d’urgence. Il peut s’ensuivre des blessures, des dommages matériels et de coûteuses interruptions des activités.

Pour tenter de déterminer quelle est la culture de sécurité d’un entrepreneur, on peut par exemple lui demander d’inclure son plan de santé et de sécurité dans sa soumission puisque ce sera un élément pris en considération dans la décision d’attribuer le contrat.

Si l’entrepreneur n’a pas de plan de santé et de sécurité, il sera d’autant plus impératif que vous assumiez la responsabilité d’énoncer et de communiquer clairement les mesures de santé et de sécurité attendues de tous les entrepreneurs et de leurs employés dans votre exploitation agricole, et ce, avant le début des travaux.

Il y a quatre points importants à couvrir. D’abord, faites une tournée des lieux de travail avec l’entrepreneur pour lui montrer où se trouvent le matériel d’urgence, les sources d’alimentation électrique, les toilettes et les sources de danger éventuelles. Ensuite, assurez-vous que l’entrepreneur a ce qu’il faut pour gérer sa propre sécurité, par exemple les bons outils pour faire le travail, des échafaudages, de l’équipement de protection individuelle, etc. selon le besoin. Troisièmement, veillez à ce que le lieu de travail soit accessible uniquement aux personnes autorisées et à ce que ces dernières soient au courant des dangers possibles et qu’elles reçoivent une supervision adéquate. Enfin, exigez que tous les entrepreneurs et leurs travailleurs vous signalent les dangers qu’ils pourraient remarquer.

En conclusion, c’est vous qui êtes en définitive responsable de la sécurité de tous ceux et celles qui se trouvent dans votre ferme ou votre ranch. Il est donc impératif d’établir des normes de sécurité raisonnables pour votre lieu de travail et de faire connaître vos attentes aux entrepreneurs avant le début des travaux.

– 30 –

Pour les médias francophones:
Marcel Hacault, directeur général de l’ACSA – Tél : 204-452-2272 Courriel : mh@casa-acsa.ca

For service in English:
Theresa Whalen, CFA Farm Safety Consultant Tel: 613-822-0016 Email: farmsafety@cfafca.ca

** Consultez le Plan de SécuriFerme Canada de base à www.jemengage.ca

** Pour plus d’histoires allez : http://communitycontent.ca/fr/org/Federation-canadienne-de-la-agriculture